Un mulot est un espèce de rongeur, ressemblant fortement à une grosse souris. Ces petits rongeurs, appelés aussi souris des champs, sont souvent confondus avec le campagnol ou la musaraigne. Bien que l’animal soit petit en taille, c’est un véritable cauchemar pour les jardiniers et les cultivateurs. Les mulots causent d’importants dégats dans un jardin ou un potager (ici la photinia). Il est alors important de s’en débarrasser pour protéger ses plantes (voir aussi le claustra) et ses cultures de légumes. Comment se débarrasser de ces petites bestioles de façon naturelle (voir ici pour le nid de frelon ) ? Voici quelques petites astuces efficaces.

Présentation du mulot

Le mulot est un petit rongeur mammifère, très agile, avec une aptitude à sauter et à nager. Il se démarque des autres rongeurs de par ses grandes oreilles et sa longue queue pouvant aller jusqu’à 9 cm de long.

Le rongeur possède un pelage brun foncé et un peu de blanc au niveau du ventre. L’espèce la plus visible dans nos jardins est le mulot rayé ou le mulot des champs, avec une bande noire sur le dos.

L’animal a tendance à creuser des terriers et des galeries souterraines, en vivant de manière nocturne. Avec une capacité de reproduction rapide, une femelle peut avoir plusieurs portées par an, pouvant aller jusqu’à 5 ou 6.

Pourquoi faut-il s’en débarrasser ?

Le mulot possède un régime alimentaire à base de :

  • Graines ;
  • Baies : mures et framboises ;
  • Insectes ;
  • Racines : les carottes, les céleris, les navets et les pommes de terre ;
  • Légumes : poireaux, bettes ou encore chicorée.

Bien que nous soyons contents que l’animal puisse se débarrasser des insectes nuisibles présents dans le jardin, il mange aussi bien les récoltes dans le verger. La souris des champs entraine alors de sérieux ravages.

nuisibles

Comment s’en débarrasser naturellement ?

Il existe différentes solutions naturelles permettant de chasser les rongeurs nuisibles, afin qu’ils ne puissent plus grignoter nos récoltes. Les méthodes ne sont pas très différentes de celles pour se débarrasser des souris et des rats.

Les méthodes répulsives

Il existe des techniques répulsives qui permettent d’éloigner le mammifère rongeur, sans les tuer. Les méthodes se servent de la sensibilité olfactive et auditive de l’animal pour agir. Et l’efficacité est exceptionnelle :

  • Planter du ricin ou de l’ail autour du potager, en guise de protection ;
  • Déposer des boules de naphtaline et des gousses d’ail dans les galeries creusées par le rongeur ;
  • Utiliser un fond de bouteille en plastique avec un bâton, émettant un son au contact du vent pour faire fuir les rongeurs.

Les appareils à ultrason

Il est possible de trouver sur le marché des appareils à ultrason pour faire fuir le rongeur. Les sons sont émis à des fréquences uniquement perceptibles par les mulots.

Les pièges

Eh oui, les pièges sont les méthodes traditionnelles pour éradiquer les rongeurs, de façon simple mais efficace. Il suffit de dénicher des pièges avec des trappes pour les capturer.

Un appât est glissé à l’intérieur pour attirer l’animal, afin de l’enfermer par la suite. Attention à bien les relâcher loin de votre maison pour éviter qu’ils ne reviennent.

Les tapettes, les pièges à pinces, les plaques engluées ou encore les pièges avec cartouches de plomb sont également efficaces.

Les prédateurs

Les mulots sont des proies de choix pour les prédateurs. Les chats et les rapaces en raffolent, surtout la chouette hulotte.

La présence d’un prédateur dans le jardin peut être un moyen de dissuasion efficace pour éloigner les rongeurs.

Comment s’en débarrasser avec des produits ?

Les produits raticides sont fatales pour les mulots. Les produits sont les plus souvent vendus en blocs, en pates ou en grains, à mélanger avec des appâts.

C’est le moyen le plus efficace pour éliminer les mulots surtout en cas d’invasion importante dans la maison. A l’extérieur, les entrées des galeries sont à privilégier pour s’assurer de tous les éradiquer.

Les produits anti-rongeurs sont toxiques. Il faut faire attention pendant la manipulation et l’usage. N’oubliez surtout pas de porter des équipements de protection : gants, lunettes, etc.

Les mulots sont-ils dangereux ?

Les mulots sont extrêmement nuisibles pour les jardins et les vergers. De par leur capacité de reproduction rapide, il ne faut pas beaucoup de temps pour que toute une colonie s’installe à un endroit.

nuisibles

Pour détecter la possible présence de souris des champs dans votre jardin, ce n’est pas bien compliqué. Il se peut que les légumes et les fruits fanent et dépérissent sans aucune raison apparente. Les rongeurs les dévorent au niveau des racines.

L’apparition de bosses de terre et de trous comme une taupinière, peut aussi bien être un signe. En creusant un peu, les galeries creusées sont de forme oblique, contrairement à celles de taupes qui sont verticales.