Adopté par le grand public pour se protéger dans la rue, dans les transports en commun et pour aller au magasin, le masque FFP2 semble aussi être efficace pour être porté au chantier et pour les travaux de maison. 

En effet, face à la poussière, émanations de produits chimiques ou de gaz, le masque FFP2 semble être une bonne alternative au masque de chantier. Que vous soyez bricoleur occasionnel ou confirmé, ce revêtement permet d’assurer votre sécurité lors de la mise en œuvre de vos travaux.

Quels intérêts d’avoir le masque FFP2 pour les travaux de la maison ?

Le masque FFP2 dispose quasiment des mêmes propriétés qu’un masque de protection et filtres respiratoires qu’on utilise pendant les travaux de maison. En effet, il aide à protéger les voies respiratoires de l’inhalation de l’air pollué et contre les gaz et vapeurs toxiques, là où les conditions de travail sont sujet à des environnements dangereux. En d’autres termes, le masque FFP2 s’avère être une bonne alternative concourus des risques à l’environnement de travail d’un artisan professionnel.

De plus, le masque complet FFP2 assure une fonction filtrante, et non isolante. De ce fait, il applique une fonction de filtration de l’air par l’intermédiaire d’un filtre ou d’une cartouche. En soi, vous pouvez donc utiliser le masque FFP2 aussi bien chez vous pendant les travaux de rénovation ou d’aménagement, comme en dehors, pour circuler librement et en toute sérénité.

Quelle norme pour le masque FFP2 ?

La première norme à laquelle le masque FFP2 est soumise est le règlement européen n°2016/425, relatif aux équipements de protection individuelle. Elle stipule que l’appareil est apparenté à des engagements sur la conception et la fabrication en vue de garantir la protection de la santé et de la sécurité de ces utilisateurs.

Autrement, il est imposé aux masques FFP2 de suivre un règlement stricte :

  • Les masques doivent être conformes aux exigences de santé et de sécurité,
  • Ils doivent faire l’objet d’une évaluation de conformité pour disposer de la déclaration et du marquage,
  • Chaque masque porte un numéro type, ce qui permet leur identification, et sont accompagnés d’instructions et d’informations relatives à leur utilisation.

Norme européenne EN 149 :2001

Il s’agit d’une réglementation qui porte sur les « demi-masques filtrants », dans le sens où ils recouvrent uniquement la moitié du visage, soit le nez, la bouche et le menton. Cette norme en vigueur s’applique pour répondre aux moyens de satisfaire aux exigences du règlement européen.

Suite à cette normes, de nombreuses règles s’appliquent tout autant à ce type de masque, en outre :

  • La disposition d’un emballage de protection contre les dommages mécaniques,
  • La conception d’un matériau qui ne fera pas l’objet d’un quelconque danger ou d’une nuisance,
  • La garantie d’un taux de fuite intérieur ne dépassant pas les 11%,
  • La garantie d’un taux de pénétration ne dépassant pas les 6%, notamment pour les aérosols,
  • De pas disposer de résistance respiratoire, afin d’autoriser un certain confort, tout en filtrant efficacement les particules.

Comment laver le masque FFP2 ?

protection travail

En pratique, il n’est pas recommandé de procéder au lavage de son masque FFP2. Toutefois, il existe des exceptions, où un masque réutilisable dispose de plusieurs couches de lavage, et ce, à plusieurs reprises. Pour ce faire, vous pouvez simplement le mettre en machine à laver, à une température ambiante de 60°C.

À défaut de lavage, vous pouvez utiliser un stérilisant en le désinfectant. En effet, à l’aide d’un récipient et d’un alcool dénaturé, vous pouvez asperger le masque et le débarrasser ainsi de ses germes (article sur le mulot).

Comment utiliser le masque FFP2 ?

Pour être efficace, le masque FFP2 doit être correctement positionné. En effet, s’il est mal adapté ou ajusté, ce dernier n’offre pas une meilleure protection que les autres masques. Pour l’utiliser correctement, il faut :

  • Se laver les mains avant de l’utiliser et d’effectuer une quelconque manipulation,
  • Placer le masque de sorte à ce qu’il couvre la barrette nasale sur le nez,
  • Tenir le masque en passant les élastiques derrière la tête, et ce, sans les croiser,
  • Ajuster le masque au niveau du nez en pinçant la barrette nasale,
  • Vérifier que le masque soit effectivement « plaqué au visage ». Sans quoi, il ne serait pas étanche,
  • Une fois mis en place, il ne faut plus toucher le masque avec ses mains, pour éviter de contaminer l’intérieur du masque.

Où acheter des masques FFP2 pas chers ?

utilisation masque FFP2

Aujourd’hui, il est possible de trouver des masques de type FF2 un peu partout dans plusieurs distributeurs de vente. Toutefois, les prix peuvent varier selon l’endroit. En outre, il est facile de s’en procurer à la pharmacie, pour une fourchette de prix comprise entre 8 et 24 euros.

Sinon, plusieurs sites de vente en ligne proposent des masques FFP2. À cet effet, il faut juste s’assurer que les produits comportent le marquage CE, et les symboles FFP2, EN 149, qui témoignent de la norme et de la qualité du produit.