Le look industriel mélange à la perfection les meubles destinés aux ouvriers et les matériaux bruts dans la décoration d’intérieur. Malgré qu’il soit adapté depuis belle lurette, le meuble style industriel est toujours aussi tendance dans nos habitations. Plus uniquement réservé au loft citadin, on retrouve le mobilier industriel dans nos intérieurs à la campagne ou nos appartements ! Mode d’emploi et décryptage !

Les origines de la décoration industrielle

Le style industriel nous promet un vrai voyage dans le temps, dans les années 20 et 30 outre-Atlantique. On faisait face au fordisme, à la vie ouvrière et prohibition. Ce style vintage vieilli puise sa source dans ces années où les machines prennent le dessus sur l’homme et où la vitesse s’installe peu à peu dans la vie quotidienne, avec une production à la chaîne promettant de conquérir le monde.

On va donc concevoir des meubles de style que l’on produit en grande quantité et que l’on distribue à tous les ménages. Pour arriver à un résultat pareil, les meubles industriels se doivent d’être résistants et lourds.

Très esthétique, le meuble industriel se pare de matériau brut comme le métal et bois, ainsi que des couleurs neutres à l’appui.

Le regain de l’esprit industriel jusqu’à nos jours

Les années 80 se voient à réapproprier la déco industrielle et du meuble industriel. Lofts, usines désaffectées, ateliers d’artistes… Dans ces endroits fraîchement rénovés, on y élit domicile. Entre murs apparents et abîmés, bois brut, tuyauteries apparentes, meuble TV en métal noir ou table à manger brocante… On garde tout le mobilier dans son état brut.

Près d’un siècle après sa naissance les finitions métalliques, restent une valeur sûre dans nos maisons. Ambiances non aseptisées, meuble style vintage et rustique, ou objets de rangement chargés d’histoire, rien ne se jette et tout s’adapte !

La déco industrielle pièce par pièce

Le style industriel a une âme. Hors de question d’adopter un mur blanc. Osez tout remettre au goût de l’époque avec une ambiance d’usine, des bas-fonds New-Yorkais ou encore un style loft intemporel.

Vous pouvez donc choisir :

  • Du papier-peint trompe l’œil à effet briques rouges ou foncées ;
  • Du papier peint vieilli rappelant le métal ou les gris usés ;
  • Les teintes neutres comme la taupe, le gris ou le beige.

Le style industriel au sol

Sur le sol (ici le jonc de mer) on poursuit avec les mêmes conseils qu’aux murs. Il faut un revêtement qui sente le vécu, quitte à utiliser un sol faussement vieilli. On craque ainsi pour un sol en béton ciré, un sol en dalles vinyles grises qui affiche un lieu très urbain, un parquet vieilli en teck, en pin, en manguier, ou en chaîne massif. Enfin, on choisit un tapis d’ameublement foncé pour le chambre ou le salon.

Un salon rustique

Le salon est la pièce à vivre par excellence. C’est la seule pièce de la maison où le style industriel pourra parfaitement être mis en avant. Parmi les indispensables on retrouve le canapé en cuir type Chesterfield avec le tabouret en bois massif ou en métal assorti. Vous pouvez aussi choisir un canapé en lin, mais avec des teintes se rapprochant du noir, du gris, de la taupe ou du chocolat.

Une table basse en bois et métal recyclé fera aussi l’affaire dans votre maison et vous pouvez ajouter des armoires ou une grande bibliothèque à récup pour accentuer la présence de matériaux industriels.

Enfin, vous pouvez ajouter d’autres accessoires chinés comme les chaises Tolix, les caisses en bois rétro ou encore les casiers en métal.

Et la cuisine ?

Dans la cuisine, le mobilier noir est vivement recommandé (aussi pour la cuisine exterieure). On y ajoutera des notes de cuivre et de laiton. Les étagères elles, prennent place en hauteur. Pour mettre en valeur le tout, on choisira les vaisseliers et les vitrines.