Le plombier est un expert responsable de la restauration et de l’aménagement des canaux de gaz et d’eau. Il peut également se charger de dépanner ou d’entretenir les matériels sanitaires comme le chauffe-eau, la baignoire et la robinetterie. Ainsi, si ce métier vous fascine, il est essentiel de bien connaître tous les renseignements qui lui concernent. Cela implique les qualités et les compétences exigées, les formations nécessaires et tous les petits détails pour éclaircir le métier de plombier.

 

Description du métier de plombier

 

Le métier de plombier peut concerner de nombreux domaines. En effet, le plombier ne répare pas uniquement les fuites d’eau. Il peut aussi intervenir dans d’autres types de chantiers comme la mise en place d’équipements sanitaires, l’installation de système de chauffage et même la pose de spa ou de piscine. Il peut très bien travailler en milieu industriel, mais aussi chez les particuliers. En général, ce professionnel est aussi appelé chauffagiste, car il s’occupe de la maintenance de la chaudière et des panneaux solaires. C’est également un spécialiste de l’installation des tuyauteries lors de la rénovation ou de la construction d’un bâtiment. Il convient de noter qu’il peut travailler sur plusieurs matières telles que la céramique, le cuivre, l’acrylique et les matériaux de synthèse. Si vous souhaitez installer ou réparer vos équipements sanitaires, l’idéal est de faire appel à un expert qualifié. Sur ce site, vous pourrez trouver un plombier sérieux qui dispose des compétences nécessaires au métier de plombier.

 

Quelles sont les différentes formes de plomberie ?

 

En matière de plomberie, il existe de nombreux secteurs qui peuvent être subdivisés en plusieurs catégories, à savoir :

 

La plomberie sanitaire

La plomberie sanitaire vise à fournir de l’eau saine et propre aux occupants d’un logement ou d’un bâtiment. Pour ce faire, celle-ci concerne :

  • l’installation : cela implique de bien poser et de raccorder les équipements comme l’évier, le robinet et le lavabo ;
  • le dépannage : il s’agit de déboucher les canalisations, de réparer les fuites et les appareils de chauffage.

 

Le chauffage central

À part le fait de s’occuper des pannes relatives à la plomberie, le métier de plombier prend également en charge la réalisation des travaux de chauffage. C’est notamment le cas du chauffage central. C’est ce dernier qui permet d’apporter de la chaleur dans toutes les pièces d’un logement. Il peut fonctionner au bois, au gaz, mais aussi au fuel. De ce fait, pour garantir sa durée de vie et son entretien, le recours aux services d’un plombier est nécessaire.

 

La zinguerie

Ce domaine comprend les travaux qui assurent l’étanchéité d’une habitation. Pour ce faire, le professionnel de la plomberie utilise des chéneaux et des gouttières en zinc. Ces derniers permettent non seulement de garantir l’isolation d’une maison, mais aussi d’empêcher la filtration d’eau. Pour éviter les moisissures et les dégâts sur les fondations, le plombier doit aussi étudier la canalisation des eaux en cas de pluies.

 

Les qualités et compétences nécessaires pour devenir plombier

 

Pour exercer le métier de plombier, vous devez avoir les compétences suivantes :

  • être en mesure de faire des travaux de bricolage ;
  • respecter les normes et les règles de sécurité mises en vigueur ;
  • disposer des connaissances hydrauliques et thermiques ;
  • être capable de maîtriser les techniques de mesure, de soudure et de traçage ;
  • savoir interpréter et lire un plan ;
  • faire des dessins techniques pour pouvoir installer les canalisations, etc.

Concernant les qualités requises, il est indispensable d’avoir une bonne condition physique, car il peut vous arriver de transporter des charges lourdes. Ensuite, il faut être prudent, méthodique et méticuleux. Puis, pour répondre aux besoins de la clientèle, il est important de disposer d’un excellent sens de la communication et être disponible, surtout si vous travaillez aux services des particuliers.

 

Les formations pour exercer le métier de plombier

 

Le métier de plombier est accessible à partir d’un CAP en installation thermique ou sanitaire ou d’un BEP (techniques des installations des systèmes climatiques et énergivores). Pour ceux qui veulent travailler pour leur compte, il est plus judicieux d’avoir un niveau bacet plus comme un BTS fluide, énergies et environnement. D’ailleurs, avec celui-ci, il est possible d’évoluer à des postes tels que conducteur de travaux, responsable de chantier ou chef d’équipe.

 

Le salaire d’un plombier

 

Le salaire d’un plombier varie en fonction de son expérience. Ainsi, un débutant commencera par une rémunération équivalente au SMIC, soit entre 1 200 et 1 500 euros par mois. Si l’artisan est plus expérimenté ou s’il est à son compte, les revenus dépendront du nombre de collaborateurs, de la taille de l’entreprise et de sa notoriété. Quoi qu’il en soit, ceux-ci peuvent aller jusqu’à 5 000 euros.

 

Quels sont les matériels utilisés par un plombier ?

 

Un plombier doit posséder des matériels adéquats pour réaliser des travaux de réparation ou d’installation des appareils sanitaires. Parmi les équipements indispensables, il y a : la cisaille, le pistolet à mastic, la sacoche, le kit de déboucheur de canalisation, etc.