Avant de rentrer dans le détail pour acquérir les techniques d’entretien des orchidées, je vous informe que des articles complémentaires vous seront proposés sur « Comment couper une orchidée après la floraison ? » et « Quand et comment rempoter les orchidées ? » vous sera proposé par la suite pour compléter cet article.

 

Dans leur état naturel, les orchidées poussent dans les branches et sur les souches/troncs des arbres, sur la mousse, les rochers, et généralement à proximité d’un cours d’eau ou d’une rivière pour allier chaleur et humidité.

 

Les Orchidées ont besoins de beaucoup de lumière

 

Par nature, les orchidées ont besoin de beaucoup de lumière sous nos latitudes, à la différence de leur pays d’origine (Thaïlande ) où elles poussent souvent dans des zones d’ombre car le soleil est trop intense. Cependant, il faut faire attention à la manière de les positionner à la lumière en fonction des saisons. En effet, la luminosité étant différente, il est important de changer la position des orchidées selon les saisons.

 

En été, préférez placer l’orchidée à l’abri des rayons du soleil qui ont tendance à bruler les feuilles. L’endroit choisi doit rester très lumineux. Si vos fenêtres ont un voile ou bien un store, cela pourra être idéal, mais penser à éviter les zones d’ombres prolongées. Si vous en avez la possibilité, donnez-leur un bain de soleil pendant quelques heures.

 

En hiver, positionner vos orchidées à proximité d’une fenêtre où dans un endroit le plus lumineux possible. Les journées étant plus courtes et souvent avec de la grisaille, il faut alors donner à la plante la possibilité de capter un maximum de lumière. Si certains jours sont ensoleillés, n’ayez pas peur de la laisser au soleil. Éviter cependant les zones de courants d’air et les changements de températures.

 

Comment repérer un manque de lumière sur une orchidée ?

 

Lorsque l’orchidée manque de lumière, la plante a tendance à former des feuilles plus longues et moins larges que les feuilles précédentes. L’objectif pour la plante est tout simplement d’aller capter davantage de lumière.

 

La température adéquate pour les orchidées en serre est comprise entre 20 et 30° C le jour et entre 18 et 25° C au cours de la nuit avec une hygrométrie entre 50 à 80% (idéalement). Il est cependant très rare et même contre-indiqué d’avoir un taux d’hygrométrie aussi élevé dans son appartement ou sa maison. Pour pallier ce manque d’humidité, vous pouvez positionner votre orchidée sur une vasque remplie d’eau et de roche volcanique. Avec la chaleur de votre habitation et l’évaporation générée, cela aura pour effet de créer un micro-climat autour de votre orchidée. Si vous le pouvez, ajouter un chauffage pour aquarium (avec un thermostat) dans la vasque pour accélérer l’évaporation.

 

Cependant, avec les croisements, les orchidées sont plus résistantes et s’adaptent plus facilement à des températures plus fraiches à condition de ne pas descendre trop bas et trop longtemps. Dans ce cas, faites attention à l’arrosage de votre orchidée pour éviter par exemple de coupler températures fraiches et un arrosage trop fréquent. la bonne température pour conserver une orchidée se situe entre 20 et 25 °C.

 

Rappel : Pour conserver vos orchidées, il faut coupler chaleur, lumière, humidité, mais éviter de trop arroser (ne surtout pas laisser de l’eau stagnante au pied de la plante)

 

L’arrosage des Orchidées : Comment et à quelle fréquence arroser les Phalaenopsis ?

 

La fréquence d’arrosage des orchidées doit prendre en compte différents facteurs comme la température, les racines et le type de substrat utilisé ou encore si la plante est en floraison ou non.

 

Comme nous avons pu le voir précédemment, il est conseillé de conserver les orchidées à des températures entre 16° et 25°. Cela implique qu’il faudra arroser l’orchidée environ 1 fois tous les 10 jours en période de floraison et tous les 20 jours environ quand l’orchidée est défleurie.

 

Pour arroser une orchidée, versez abondamment de l’eau dans le pot pour bien humidifier la plante puis égoutter le pot. Les racines alors grises se réhydratent et redeviennent vertes en quelques secondes. Il faut surtout éviter de laisser de l’eau stagnante qui aurait pour effet de pourrir les racines l’orchidée.

 

Lors de l’arrosage, vous devrez également tenir compte de la taille des racines et du pot. Si votre orchidée à beaucoup de racines cela aura tendance à retenir l’humidité. Il ne faudra donc ne pas trop arroser pour éviter que les racines ne pourrissent. Prenez en compte aussi le type de substrats (copeaux généralement, substrat), car le séchage sera plus ou moins long. De plus, il faut éviter les eaux calcaires.

 

La règle d’or et de ne jamais trop arroser les orchidées car cela lui serait fatal. C’est aussi le cas de nombreuses plantes.

 

Comment repérer le sur-arrosage ?

 

Pour savoir si une orchidée est trop arrosée, il faut regarder le pot de la plante pour voir si celui-ci est trop humide et vérifier si les racines commencent à pourrir. C’est le moyen le plus efficace de repérer le Phalaenopsis à trop d’eau. Si vous repérez un sur-arrosage, sécher rapidement les racines et les racines.

 

Astuce : Ajouter du jus de citron en petite quantité dans l’eau destinée aux orchidées pour réduire les effets du calcaire et ajouter de l’acidité (les orchidées aiment ça !). De plus, pour réduire le calcaire, vous pouvez utiliser une carafe « Brita » qui filtre l’eau.

 

Comme évoqué, la fréquence et le dosage de l’arrosage est une chose difficile à évaluer. Les conseils donnés sont à titre informatif et vous donnent certaines techniques d’entretien à respecter. Dans tous les cas, vous serez le/la plus à même de juger de la fréquence de l’arrosage en fonction de l’environnement de l’orchidée (positionnement, température…).

 

Les Orchidées sont des fleurs qui sont très prisées par chacun de nous. Très appréciées pour décorer un appartement, offrir un cadeau… Elles seront aussi idéales pour la décoration florale d’un évènement. Dans ma boutique, je vous propose un large choix d’orchidées. De plus, si vous recherchez une variété spécifique, n’hésitez pas à me contacter pour toute demande.