Entrer et sortir d’un garage est une opération qui peut aussi répétitive que chronophage. Sans compter que cela implique de sortir de son véhicule, parfois encore en marche et donc vulnérable à un vol, juste le temps d’ouvrir ou de fermer la porte concernée. Une situation loin d’être agréable, voire plutôt gênante, si ce n’est angoissant. De plus, lorsque la météo n’est pas en votre faveur, vous risquez de subir la pluie, la neige, si ce n’est la grêle, sans oublier que d’effectuer tout ça de nuit est loin d’être une partie de plaisir. Pour toutes ces raisons, opter pour une porte de garage enroulable vous permet d’ouvrir et de fermer votre porte avec une simple télécommande.

 

L’installation de la porte de garage

 

Portes de garage enroulables est souvent synonyme de confort, autant dans son usage que dans son installation. En effet, les contraintes lors de son installation sont très minimes. Livrées en kit, les portes de garage enroulables sont constituées de nombreuses lames en aluminium qui s’enroulent dans un axe lors de son utilisation, le tout encadré par deux glissières verticales. Enfin, un coffre en aluminium laqué protège l’ensemble de cet équipement, tout en apportant une esthétique bienvenue. En effet, si l’aluminium a bien un avantage sur ce point, c’est qu’il va tout. Comme n’importe quelle installation, vous disposerez d’un guide qui vous permettra de l’effectuer étape après étape, vous épargnant par la même occasion bien des problèmes. Ce guide varie d’une porte à l’autre dans la mesure où il existe bien sûr plusieurs types d’installation pour les portes de garage enroulable.

 

Les installations d’une porte enroulable

Selon vos besoins, vos envies et vos limitations, vous allez pouvoir/devoir opter pour une installation plutôt qu’une autre. Ces différentes installations vont dépendre du coffre, ce dernier étant l’endroit où se range, lame après lame, votre porte de garage enroulable. Les choix sont les suivants :

  • installation du coffre à l’intérieur : cela permet de rétracter votre porte au sein de votre garage, derrière le linteau, la rendant de ce fait invisible pour toutes les personnes à l’extérieur. Bien sûr, cela exige que vous disposiez de suffisamment de place à un tel endroit pour pouvoir y placer le coffre. Esthétiquement parlant, il s’agit de l’option favorite ;
  • installation du coffre à l’extérieur : dans un tel cas, le coffre est accroché à la façade de votre logement, visible depuis l’extérieur et formant ainsi une espèce de bosse. Certains coffres s’intègrent très bien à une façade, d’autres beaucoup moins, cela dépend autant des façades que des modèles. Néanmoins, n’oubliez pas qu’un coffre situé à l’extérieur est exposé à toute sorte d’intempéries, à divers chocs, pouvant ainsi l’abîmer au cours des années ;
  • installation du coffre dans l’ouverture : une telle installation implique de situer le coffre dans l’ouverture, c’est-à-dire sous le linteau, à défaut de pouvoir le mettre derrière. Cela peut être perçu comme un juste milieu, et un peu moins risqué qu’une installation extérieure, dans la mesure où le coffre n’est pas complètement imposé aux intempéries. Néanmoins, dans une telle position, il réduit grandement les dimensions de passage. Ce qui signifie qu’il est tout à fait possible de le percuter avec un véhicule trop haut, ce qui signifie endommager à la fois le véhicule et le coffre. Dans ce cas, afficher une hauteur minimale sur le coffre peut être une bonne option.

 

L’entretien et les caractéristiques d’une porte de garage enroulable

Comme la plupart des produits, une porte enroulable dispose d’une garantie qui peut varier de trois à dix ans, mais s’élève généralement à cinq ans. Il est tout à fait possible de faire remplacer un moteur défectueux en faisant appel à un professionnel ou en le faisant soi-même grâce à un tutoriel dédié. Certaines proposent même ces tutoriels pour les particuliers. Attention, si vous remplacez le moteur personnellement pendant la période de garantie, cette dernière peut être annulée. Ensuite, l’entretien d’une porte de garage va grandement dépendre de son matériau. En PVC, le nettoyage sera espacé. Un espacement accru concernant l’aluminium dont la couleur naturellement grise et la matière permettent de rendre la saleté bien moins visible. Quant à la taille d’une porte de garage, elle peut dépasser les quatre mètres de large, jusqu’au quatre mètres et demi dans certains cas. Au-delà, cela dépend des entreprises. Néanmoins, il est important de prendre en compte que plus une porte de garage est large, plus son coffre l’est également. Il faut donc s’assurer qu’un tel coffre ne devienne pas démesuré et qu’il puisse toujours convenir à son emplacement prévu. De plus, le poids d’une porte de garage enroulable va aussi dépendre de sa largeur, ce qui va profondément influencer la puissance de son moteur qui peut s’endommager s’il n’est pas plus puissant. En sommes, opter une porte de garage très large représente un coût très sérieux, et exige parfois une conception sur mesure.

 

Contrôler une porte de garage à distance

L’un des principaux intérêts d’un tel achat, ce contrôle à distance se fait à l’aide d’une télécommande qu’il est possible d’obtenir en plusieurs exemplaires, un pour chaque utilisateur. Ce contrôle vous offre la possibilité d’ouvrir comme de fermer votre porte de garage à l’abri dans votre voiture. Il est possible d’opter pour différentes télécommandes et d’en commander davantage si cela s’avère nécessaire. La portée d’une telle télécommande est de plusieurs mètres, vous ne devriez donc pas avoir de problèmes pour l’utiliser convenablement depuis l’extérieur, et ce, sans avoir à trop vous approcher de votre porte de garage. Certaines portes de garage peuvent même être contrôlées via une application sur votre portable, le tout accompagné d’une box Internet. Une telle application peut être très intéressante si vous avez peur de perdre votre télécommande attitrée. De même, ces applications permettent également de connaître le statut de votre porte de garage, à savoir ouvert ou fermé. Cela peut s’avérer très rassurant si jamais le doute vous prend après votre départ. En effet, les automatismes laissent peu de place dans la mémoire, si ce n’est un doute et parfois une angoisse croissante.