Le linteau est l’élément horizontal placé au-dessus des ouvertures, telles que les portes, les fenêtres… pour supporter la charge des travaux de maçonnerie dessus. A ne pas confondre avec une arche, le linteau a une poutre horizontale, tandis que la première a un sommet incurvé qui repose sur deux supports. Une arche peut supporter une charge plus élevée que le linteau mais la construction d’un linteau est plus simple que celle d’une arche.

Ancien, Loger, Vélos, Domicile, L'Architecture

Quel type de bois est utilisé pour servir de linteau ?

Les linteaux en bois

Auparavant, le linteau n’était qu’une simple poutre en bois posée sur deux autres poutres verticales. Il est ensuite employé dans la création de cheminée, puis dans toutes les parties hautes des ouvertures d’une maison. Les poutres de support sont des linteaux en bois (voir le Shou sugi ban) renforcés par des plaques d’acier en haut et en bas. Elles sont formées d’un assemblage de deux ou trois pièces. Il faut noter toutefois que le bois seul ne suffit pas à supporter les charges totales. On peut doubler le linteau en bois de béton armé.

Préparer un linteau en bois

Il faut d’abord traiter le bois avec un produit fongicide afin qu’il soit plus résistant. On peut ensuite le laquer (sur les quatre faces) avec de la lasure pour l’aspect décoratif et le protéger. Il faut ensuite prévoir un surplus de chaque côté de l’ouverture pour la longueur du linteau en bois.

Quel type de bois est le plus adéquat pour faire un linteau ?

On parle souvent d’essence de bois, c’est-à-dire espèce ou variété d’arbre. Pour un linteau, il est préférable d’utiliser la partie interne de l’essence car les insectes xylophages et les nid de frelon ne s’y développent pas. Il faut choisir une essence résistante et durable, bien sèche. Si on opte pour du bois traité en usine, il faut qu’il comporte le moins d’humidité possible. Voici quelques suggestions d’essences pour le bois d’œuvre :

  • Le chêne (bien sec)
  • Le châtaignier
  • Le noyer
  • Le mélèze
  • Le pin (sylvestre, maritime et noir)
  • Le robinier.

Utilités du linteau

Place du linteau

Le linteau se situe au-dessus d’une ouverture et repose sur deux appuis qui se trouvent de part et d’autre de l’ouverture.

Rôle du linteau

Son utilité principale est de supporter les charges pesant sur l’ouverture. Par exemple, dans le cas de l’ouverture d’un mur porteur, le linteau est indispensable car ce dernier va remplacer l’ancien mur pour supporter la charge, et permettre ainsi d’éviter tout risque d’effondrement. Le linteau a la même fonction que la charpente d’une toiture ou les poteaux d’une maison : en assurer le support.

Salon, Victorien, Historique, Ancien, Intérieur

Comment déterminer s’il y a un linteau ?

Normalement, si le mur n’est pas enduit, le linteau est visible. Dans le cas où la maçonnerie est enduite ou pour éviter d’avoir à ouvrir un mur, on peut utiliser un détecteur à métaux pour voir s’il y a présence d’un ferraillage au-dessus de l’ouverture. Mais, dans les constructions anciennes, il y a quasiment toujours un linteau au-dessus d’une ouverture, surtout s’il s’agit de l’entrée principale car le linteau avait une forte portée symbolique et il portait des inscriptions telles que la date de construction. Un linteau est souvent apparent.

La pose d’un linteau pour fenêtres et portes

Pour une fenêtre ou une porte-fenêtre

Il est conseillé de choisir soit le béton armé, soit le profilé métallique. Le linteau en béton est idéal pour les petites ouvertures car il a une portée de 1,4 m environ. Il se pose plus facilement et peut s’intégrer à toutes sortes de maçonneries des murs. Pour de larges fenêtres, on peut choisir d’utiliser les IPN qui offrent une portée de 12 m, même en plusieurs sections. Il offre un côté plus moderne à l’habitation et rend le support plus stable. Pour une baie vitrée de grande longueur, une poutre IPN est également recommandée comme linteau.

Pour le linteau de la porte

Il faut différencier le linteau décoratif qui sert surtout de parement, du linteau porteur. La porte d’entrée dispose généralement d’un linteau. Mais, si on procède à une ouverture dans un mur porteur dans une maison, le linteau est indispensable. Le type de linteau dépendra alors des dimensions de l’ouverture, de l’esthétique choisie et de l’épaisseur du mur porteur. On a le choix entre :

  • Le linteau monobloc : en bois, en acier ou en béton monobloc.
  • Le linteau en béton armé : des parpaings de chainage sont alignés bout à bout puis seront remplis de béton armé de fers.
  • Le pré-linteau : il confère beaucoup de rigidité.
  • Le linteau de chaînage : il apporte beaucoup plus de portée.

Quelle armature de linteau choisir ?

L’utilisation de parpaings

Les parpaings en U sont disposés en chainage horizontal, sur un bastaing. On procède ensuite au coulage du béton et au ferraillage. Cette armature est conseillée pour les linteaux à grande portée comme pour les portes de garage.

Une ossature en fer

Pour créer une ouverture de petites dimensions, on peut construire un linteau simple. Pour le coffrage en béton, il faut ainsi utiliser :

  • Un fond de moule qui résiste à la pression du béton
  • Un pré-linteau préfabriqué en acier,
  • Des panneaux en bois de longueur suffisante
  • Des serre-joints
  • Des taquets en bois