Afin de profiter d’une meilleure qualité acoustique, il est recommandé de réfléchir par deux fois, aux pièces que vous désirez isoler des nuisances sonores en priorité. Cela vous donnera la possibilité de profiter d’une bonne isolation acoustique, avant même de poser un plafond ou un revêtement mural. Afin que vous puissiez vivre et travailler sereinement, une correction acoustique sera de mise.

Quels sont les bruits parasites qui envahissent notre quotidien ?

Il y 3 sortes de bruits que vous devez régler via des travaux d’isolation :

  • Les bruits aériens ou les bruits intérieurs comme la télévision, les voix du voisinage, ou la radio ;
  • Les bruits d’impact qui peuvent être les enfants qui courent ou les meubles que l’on déplace ;
  • Les bruits extérieurs et urbains comme la circulation, les bruits de trains…

Dépendamment de l’origine des bruits et vibrations, il faudra évaluer avec l’acousticien quelles surfaces de l’habitation méritent une insonorisation et quels sont les matériaux à choisir pour de meilleures performances acoustiques.

La pose de matériaux isolants pour lutter contre le bruit et l’insonorisation bâtiment

Afin de bénéficier d’un bon confort acoustique, il est de mise de lutter contre les nuisances sonores. Pour stopper toutes les mauvaises vibrations, et profiter d’une meilleure isolation phonique, il est recommandé, de choisir des matériaux isolants qui empêcheront les sons d’entrer et de sortir de chez vous. Dans le cadre de travaux d’isolation, les matériaux poreux et flexibles sont les plus prisés.

Généralement, pour un traitement acoustique réussi, les revêtements en fibres naturelles sont parfaits car ils assurent une meilleure absorption du bruit et une réduction des échos. Il est donc conseillé, pour avoir une bonne isolation, de choisir l’ouate de cellulose, la laine minérale, ou la laine de roche. Le synthétique comme le polystyrène expansé peut aussi très bien marcher. Lire ici pour une meilleure insonorisation batiment.

Les divers éléments que l’on peut poser pour isoler phoniquement un bâtiment

Selon la réglementation acoustique, le niveau sonore est acceptable jusqu’à 75 DB. Au-delà, on fait face à une pollution sonore et il est indispensable de réduire les bruits grâce à divers travaux. Généralement, l’isolation thermique et phonique de la porte est la plus importante. Privilégiez les portes d’entrée avec coupe froid ou celles qui sont pleines pour une bonne insonorisation. Un seuil de porte tombant sera recommandé pour une meilleure absorption acoustique !

Si vous désirez atténuer le bruit aérien et extérieur, vous pouvez aussi isoler les fenêtres. Le triple ou le double vitrage sont fortement préconisés. Il faut aussi penser à fermer ses volets pour bénéficier d’une bonne performance acoustique. Poser un rideau épais avec un fort pouvoir absorbant, luttera contre les échos.

Isoler le sol, le mur et le plafond : une bonne idée

Une bonne insonorisation passe par des travaux sur le plafond et le sol. Une bonne technique est d’installer un isolant entre le plafond et les solives du plancher. Si vous recherchez des solutions moins coûteuses vous pouvez :

  • Installer des tuiles acoustiquessur le plafond actuel ;
  • Opter pour la pose de faux plafond.

Pour limiter les chocs, vous pouvez également revoir le revêtement de sol. Pourquoi ne pas poser une moquette entre le plancher et le revêtement ?

Enfin, il sera tout à fait possible d’insonoriser les parois des murs. Vous pouvez donc demander à un expert d’installer des barres résilientes ou de faire une isolation par l’intérieur et de mettre un nouveau revêtement.

Pourquoi joindre un expert acoustique ?

Pour les rénovations importantes ou si les nuisances sonores persistent, vous pouvez tout à fait joindre un expert acoustique. Professionnel dans la propagation du son, il établir un diagnostic afin que vous puissiez commencer les travaux. Il pourra mettre en place diverses solutions sur mesure et vous aidera dans le choix de vos matériaux.