Vous prévoyez de rénover votre installation électrique ? Faites appel à un électricien professionnel pour vous aider. Son savoir-faire et ses connaissances sont requis pour garantir la mise aux normes. Dans cet article, on vous indique les étapes à suivre pour assurer la sécurité de votre foyer.

 

Solliciter un expert en mise aux normes électriques

 

Pour respecter les normes électriques françaises, recourir aux services d’un expert comme Briand Electricité est incontournable. Cela vous permettra à la fois de gagner du temps et de vous protéger en cas de soucis. En effet, les électriciens sont couverts par différentes assurances telles que la garantie biennale, la garantie décennale, l’assurance professionnelle, ainsi que la garantie de parfait achèvement. Ainsi, ils doivent vous offrir une prestation de qualité. 

De plus, ils sont tenus de vous délivrer une attestation de conformité à l’issue des travaux. Cette dernière vous permettra de prouver que la rénovation entreprise respecte les normes électriques en vigueur.

 

Différencier une mise aux normes électriques et une mise en sécurité

 

De nombreuses personnes confondent la mise aux normes électriques et la mise en sécurité. Or, ces deux termes ne désignent pas la même chose. Il est important de savoir les différencier en amont du projet de rénovation

 

La mise aux normes électriques

Elle consiste à remettre à neuf l’ensemble de l’installation électrique. Son objectif est de sécuriser le logement et de maximiser le confort des occupants. C’est pourquoi elle s’applique aux constructions neuves.

 

La mise en sécurité électrique

La mise en sécurité électrique vise à respecter les exigences techniques minimales. Elle permet de sécuriser un logement en limitant les risques électriques. 

 

Définir le projet de rénovation électrique

 

Pour savoir si vous avez besoin d’une mise en sécurité ou d’une mise aux normes électriques, réalisez un diagnostic. Ainsi, vous connaitrez l’état de vétusté de votre matériel : 

 

L’alimentation générale

L’alimentation générale est la première chose à vérifier. Par exemple, si vous utilisez une alimentation triphasée, passer à un abonnement monophasé vous aidera à réaliser des économies. Par ailleurs, le raccordement à terre est indispensable pour protéger l’installation électrique. Son rôle consiste à évacuer l’électricité en cas d’anomalies. 

 

Le tableau électrique

Les anciens tableaux électriques ne sont pas forcément fiables, notamment ceux qui sont dotés de porte-fusibles à poche ou qui ne possèdent pas de prise à la terre. Pour mettre un tableau électrique aux normes, il convient de vérifier ses équipements. Parmi les appareillages obligatoires, on peut citer : 

  • le parafoudre ;
  • les disjoncteurs divisionnaires ;
  • les interrupteurs différentiels.

Par ailleurs, une vérification du câblage s’impose. Il est important que la section des câbles soit adaptée à la puissance de chacun des circuits. 

 

Respecter la norme NF C 15-100

 

La norme NF C 15-100 s’applique dans le cadre d’une nouvelle construction, des travaux d’agrandissement et de rénovation complète. Elle régit les installations électriques de basse tension des habitations, ainsi que des locaux publics et privés. En contactant un électricien professionnel, votre installation électrique sera garantie conforme à cette norme.