Le rehaussement de toiture est une rénovation souvent envisagée pour optimiser l’utilisation de l’espace à l’intérieur de votre habitation. Il apporte en même temps une touche d’esthétique et de modernité à celle-ci. Mais quels sont les éléments à prendre en compte pour estimer au mieux le prix d’un tel projet et comment procéder ?

 

C’est quoi le rehaussement de toiture ?

 

Le rehaussement de toiture consiste à surélever la partie supérieure de votre maison afin de gagner de l’espace habitable ou aménageable sous les combles, servant généralement de greniers, chambres ou bureaux. Cette technique permet également d’améliorer l’isolation thermique et acoustique de votre logement et de réaliser des économies d’énergie sur le long terme. Avant de s’intéresser au prix d’un rehaussement de toiture, on distingue trois types de surélévation :

  • la surélévation partielle : elle consiste à élever seulement une partie du toit, souvent celle qui est la plus basse, dans le but de créer un espace supplémentaire sous pente ;
  • la surélévation totale : il s’agit d’élever l’ensemble de la toiture pour obtenir un étage complet avec une hauteur sous plafond standard ;
  • la surélévation avec transformation : ce type de projet présente l’avantage de transformer la forme et la pente du toit, en passant notamment d’une toiture à deux versants à une toiture plate.

 

Quand envisager un rehaussement de toiture ?

 

Plusieurs objectifs peuvent inciter les propriétaires à rehausser leurs toitures :

  1. agrandir la surface habitable : le manque d’espace est souvent le premier motif qui conduit les particuliers à surélever leur toiture. En effet, il se peut que des combles non exploitables, notamment en raison d’une faible hauteur sous plafond, empêchent de distinguer quoique ce soit dans cet espace perdu ;
  2. rénover et moderniser son logement : lorsqu’un bâtiment est ancien ou en mauvais état, le rehaussement offre l’occasion de repenser totalement l’aménagement intérieur ainsi que ses performances énergétiques et acoustiques ;
  3. valoriser son bien immobilier : la création de nouveaux espaces de vie tels que chambres ou bureaux constitue un véritable atout pour revendre sa maison à un meilleur prix.

 

Quel prix pour un rehaussement de toiture ?

 

Le coût d’un rehaussement de toiture dépend essentiellement de la complexité du projet et des matériaux utilisés. En moyenne, il faut compter entre 700 à 1 500 euros par mètre carré surélevé pour une telle opération. Quelques éléments influencent le coût des travaux :

  • la surface de la toiture à surélever : plus l’espace à créer est important et complexe, plus le montant du devis sera élevé. Cela s’explique notamment par la nécessité de renforcer la structure existante et le temps de réalisation des travaux ;
  • les matériaux utilisés : selon la nature des matériaux employés (béton, bois, brique…), les tarifs peuvent varier du simple au triple. Les options les moins chères sont généralement le béton armé et le parpaing ;
  • l’aménagement intérieur : en fonction des prestations souhaitées (isolation, aménagements spécifiques, peintures, revêtements…), le budget peut augmenter sensiblement ;

 

Un exemple d’estimation pour un rehaussement de toiture

Pour mieux appréhender le coût réel d’un rehaussement de toiture, voici un exemple de devis pour une maison de 120 m² possédant deux niveaux avec combles non aménagés et présentant une hauteur sous plafond insuffisante pour exploiter cette nouvelle zone habitable :

  • élévation de la toiture sur 40 m² : 20 000 euros ;
  • renforcement de la structure existante : 5 000 euros ;
  • isolation et aménagement intérieur : 10 000 euros.

Le coût total est donc égal à 35 000 euros, cette estimation est bien entendu indicative, chaque projet étant unique. Il convient donc de consulter plusieurs professionnels pour obtenir des estimations précises et personnalisées et comparer.

 

Comment procéder pour rehausser un toit ?

 

Pour mener à bien un tel chantier, ne négligez pas ces quelques étapes clés :

  1. vérifier la faisabilité du projet auprès d’un professionnel du bâtiment, qui évaluera notamment l’état de la structure existante et sa capacité à soutenir une surélévation ;
  2. prendre contact avec les services d’urbanisme relevant de votre commune afin de vous assurer que votre projet est conforme aux règles locales en vigueur (PLU, règlement d’urbanisme…) ;
  3. soumettre une demande de permis de construire ou une déclaration préalable de travaux, selon la nature du projet et sa surface ;
  4. demander plusieurs devis à des entreprises spécialisées, afin de comparer les prix et les services proposés et choisir la meilleure offre ;

Une fois ces vérifications effectuées, vous pourrez lancer votre chantier en toute sérénité et profiter bientôt de votre nouvel espace agrandi et modernisé !