Le parquet est un revêtement de sol très apprécié pour son côté intemporel et chaleureux. Il a l’avantage de s’harmoniser avec n’importe quel type d’ambiance et d’être facile à installer. De plus, le choix est large en matière de type de parquet, de pose et de finition. C’est une valeur sûre pour donner du cachet à votre intérieur, tout en le personnalisant à votre guise. Quelles sont alors les grandes étapes à suivre pour poser un nouveau parquet ? Découvrez comment apporter un coup de jeune à votre logement.

Trouvez votre parquet chez un fournisseur de qualité

Le parquet est décliné en différents modèles. Vous avez la possibilité d’opter pour un parquet en bois massif résistant, élégant et durable, ou de choisir un parquet flottant moins coûteux et simple à poser. Dans tous les cas, il est essentiel de trouver un fournisseur de qualité qui pourra vous proposer des lames durables, résistantes et design. Sur des sites professionnels comme www.pierreetparquet.fr, une large gamme de parquets est proposée.

On en retrouve pour tous les goûts et tous les budgets. La couche d’usure du parquet va définir sa durée de vie, c’est pourquoi il est important de considérer ce critère lors de l’achat. Des conseillers pourront vous orienter vers les solutions adaptées à vos besoins en matière de pose. Le type d’installation variera en effet en fonction du type de parquet choisi. Il peut être flottant, collé ou cloué.

étapes pose nouveau parquet

Conseils pour poser votre nouveau parquet

Le parquet peut être posé de différentes façons selon le design que vous souhaitez créer dans votre intérieur. Pensez à définir le style désiré parmi la pose à l’anglaise à joints perdus, la pose à la française ou encore celle à bâtons rompus. La pose flottante est la plus économique et la plus facile à réaliser. La pose clouée, quant à elle, reste la plus durable et la plus résistante.

Elle prend plus de temps, mais elle est idéale pour optimiser l’isolation thermique et phonique. Enfin, la pose collée est un choix judicieux pour un chauffage au sol. Avant d’installer votre nouveau parquet, pensez à bien nettoyer et à dépoussiérer le sol. Il est important de veiller à ce que toute la surface soit bien plane. Si le nivelage n’est pas parfait, il est vivement recommandé de réaliser un ragréage. Si une moquette couvre le sol, pensez à l’ôter en amont de la pose du nouveau parquet.

Choisissez la finition adaptée à vos besoins

De nombreuses finitions peuvent être envisagées pour faciliter l’entretien de votre nouveau parquet et embellir vos intérieurs. Parmi elles, on retrouve notamment :

  • la vitrification ou le vernis : cela offre un rendu brillant et un balai humide peut suffire pour le nettoyer,
  • l’huilage du parquet : une couche d’huile tous les 6 mois est recommandée pour garder son éclat,
  • la cire : elle s’applique régulièrement sur le parquet et peut être légèrement poncée en cas de taches.

La pose de parquet peut être réalisée par vos soins ou via les services de professionnels. Dans tous les cas, préparez bien le sol et sélectionnez le fournisseur avec soin.