Améliorer la performance énergétique d’un logement permet de réduire le montant de ses factures et l’empreinte carbone du foyer. Parmi les diverses actions à mettre en œuvre pour rendre une maison plus performante, l’isolation, plus précisément celle de la charpente, est indispensable. Il s’agit donc de l’un des chantiers de rénovation énergétique à réaliser en priorité. Néanmoins, comment procéder à l’isolation de la charpente ? Quelles sont les règles à respecter pour le faire ?

Pourquoi faut-il procéder à l’isolation de la charpente ?

Le toit d’une maison est l’une des zones où les déperditions thermiques sont très importantes. Selon l’ADEME, jusqu’à 30 % des pertes de chaleur d’une habitation se produisent au niveau du toit. Alors, pour supprimer les ponts thermiques qui se trouvent dans cet endroit, procéder à l’isolation de la charpente est la solution idéale.

Ces travaux de rénovation vous permettent de gagner en confort thermique. En effet, si vous voulez être à l’aise dans votre maison, quelle que soit la saison, il faut bien conserver la température intérieure. Ainsi, selon le site Plus-que-pro.fr, un artisan ou une entreprise spécialisée pourra réaliser l’isolation du logement par le toit afin de maintenir votre confort en hiver comme en été.

Ensuite, l’isolation de la charpente permet de réduire la consommation d’énergie. En isolant cette partie de la maison, votre facture de chauffage en hiver et de climatisation pendant la saison estivale diminuera considérablement.

Enfin, ces travaux de rénovation énergétique apportent une plus-value à votre logement. En optimisant l’isolation de la charpente, vous améliorerez la classe énergétique de votre maison. Il s’agit d’un argument que vous pourrez mettre en avant pour vendre votre bien immobilier à sa juste valeur.

isolation charpente travaux construction artisan

Quelles sont les règles à respecter pour une bonne isolation de la charpente ?

Pour réussir l’isolation de la charpente d’un logement, plusieurs règles doivent être respectées. Tout d’abord, les isolants les plus utilisés sur les toits sont la laine minérale et l’isolant synthétique. La laine minérale s’utilise généralement à l’intérieur et le deuxième isolant permet de supprimer les ponts thermiques par l’extérieur.

Cependant, le choix du meilleur isolant pour votre charpente dépendra du dispositif d’isolation, de l’épaisseur et de la durabilité du matériau et de la résistance thermique. Nous vous conseillons de faire appel à un professionnel qui sera capable de vous renseigner pour réaliser le meilleur choix.

La résistance thermique

C’est elle qui définira la performance d’un isolant. Plus cet indice est élevé, plus il sera efficace.

L’épaisseur et la durabilité de l’isolant

De même, plus un matériau isolant est épais, plus il offrira de meilleures performances. Ainsi, lorsque la charpente n’est pas encore isolée, un isolant très épais est plus indiqué. La durabilité de l’épaisseur est également un critère très important à prendre en compte, car il vous évitera de devoir recommencer les travaux de rénovation énergétique sur le court terme. Il est donc conseillé de privilégier les isolants qui :

  • résistent à l’eau et aux agressions extérieures,
  • ne pourrissent pas,
  • ont une longue durée de vie,
  • ne s’enflamment pas.

Le professionnel qui se chargera de vos travaux d’isolation vous aidera à mieux choisir l’isolant idéal pour votre toit.